Éminent zoologue, paléontologue et anthropologue, Julien Fraipont n’a exercé sa charge de recteur que quelques mois puisqu’il meurt à Liège le 22 mars 1910 après avoir pris la succession de Fernand Thiry cinq mois auparavant. C'est le botaniste Auguste Gravis qui terminera son mandat.

Fraipont

 

Né en 1857 et d’abord destiné à faire carrière dans la banque, il devient à l’université de Liège le disciple d’Édouard van Beneden avant d’être chargé d’y enseigner les cours de paléontologie (1884) – à la suite de Gustave Dewalque –, de géographie animale et de zoologie systématique (1885).

Nommé professeur extraordinaire, il est promu à l’ordinariat en 1889. Dès 1883, il travaille en collaboration avec Laurent de Koninck sur les animaux fossiles. Parallèlement, il se lance aussi dans l’archéologie préhistorique : son étude sur les ossements découverts à Spy en 1886 réalisée en collaboration avec Max Lohest aura un retentissement international et ses travaux seront couronnés de la médaille Broca de la Société d'anthropologie de Paris.

Parmi ses nombreuses autres publications dans les domaines de l’anthropologie et de la zoologie, il faut encore signaler celles portant sur la morphologie des archiannélides (vers marins) et celle consacrée aux okapis, découverts au Congo en 1900. Membre de l’Académie royale de Belgique, il devient directeur de la classe des Sciences en 1908.

Retourner à la liste des Recteurs

Aller vers : Auguste Gravis

Illustration : Florimond Van Loo, À MonsieurJulien Fraipont, Professeur extraordinaire à l'Université de Liège, lithographie, 1886, Musée Wittert ULiège, inv. 2905. 

Partagez cette page