Description de la recherche primée

Le travail primé est une thèse de doctorat portant sur le label de bande dessinée américain Vertigo, une filiale de DC Comics, à qui l’on doit les univers de Superman, Batman, ou Wonderwoman. Depuis sa création en 1993, Vertigo se distingue des récits de super-héros de l’univers DC en cela qu’il propose une bande dessinée dite plus ‘mature’ ou ‘adulte’. Mais ces qualificatifs aux contours assez flous ne rendent pas compte de la longue aventure éditoriale et esthétique du label, qui vient tout juste de fêter ses 25 ans. C’est cette aventure que le travail décrit et commente en allant au-delà de la rhétorique de développement souvent associée au média de la bande dessinée ces dernières années, et embrassée aussi bien par la presse généraliste que par la critique. Pour dépasser ce discours, le travail construit une approche sociologique et narrative autour du concept de la ré-écriture, qui caractérise aussi bien les récits du label que la politique éditoriale de celui-ci.

Autre travail lié au parcours de recherche

Comment l'Université de Liège m'a-t-elle aidé lors de cette recherche ?

Je suis très reconnaissant que l’Université de Liège m’ait donné la possibilité de mener à bien ce projet de recherche sur un sujet aussi atypique que celui de la bande dessinée. Cela témoigne d’un respect de la liberté de chercher, et d’une ouverture d’esprit quant au développement des champs d’études possibles pour le futur de l’enseignement et de la recherche universitaires. À cet égard, je remercie les différents collègues qui m’ont encouragé dans la poursuite de ce travail, dont ceux du groupe de recherche ACME, et tout particulièrement le soutien sans réserve de ma promotrice, Pr. Bénédicte Ledent.

Mes projets pour l'avenir

J’ai commencé à travailler depuis peu pour le réseau des bibliothèques, ULiège Library. Dans le cadre de ce nouveau travail, je suis de plus en plus confronté à des thématiques transdisciplinaires telles que l’open science et la méta-recherche. J’aimerais pouvoir combiner mon intérêt pour ces thématiques avec ma passion pour la bande dessinée, en travaillant à la co-écriture d’un ouvrage de vulgarisation en bande dessinée traitant de l’open science et de ses enjeux, un peu à l’image de la première thèse en sciences de l’éducation en bande dessinée, Unflattening (2015) de Nick Sousanis.

Partagez cette page