Les activités menées en laboratoire permettent aux étudiants et étudiantes d’être en contact direct avec les partenaires privés et publics du monde professionnel.MaessenPhilippe MAESEN, Chargé de cours dans le domaine de la Chimie analytique. Photo: © Michel Houet.

La carrière professionnelle de Philippe Maesen est fermement ancrée à l'ULiège et à la Faculté de Gembloux Agro-Bio Tech. " J'ai passé 30 ansau sein de la Faculté. Après l’obtention du diplôme d’Ingénieur chimiste et des Industries agricoles (1992), avec conjointement l’agrégation, mon engagement au sein du Bureau Environnement et Analyses de Gembloux (BEAGx), en 1997, m’a donné l’opportunité de mettre à profit mes connaissances en chimie expérimentale appliquée, chromatographies gazeuse/liquide et absorption atomique, sur du matériel dédié aux services à la communauté mais aussi à la recherche. Depuis 2008, je dirige un laboratoire, autofinancé, qui compte actuellement 14 personnes, 3 ingénieurs et 11 collaborateurs techniques (bacheliers en chimie pour la majorité). Étant donné notre statut autoportant, l’axe principal est lié aux services à la communauté, pour la plupart à des organisations extérieures à notre Institution. Des prestations multiples en interne avec la collaboration de nombreux collègues de GxABT sont également réalisées. Les résultats analytiques ont, la plupart du temps, été publiées dans des revues à facteur impact. Nous faisons évoluer les techniques d’analyse de déchets presque quotidiennement de par la variabilité et l’hétérogénéité de ce type de matrices complexes. "

Passionné par la chimie environnementale, fort de nombreux partenariats, tant publics que privés, enthousiasmé par l’écoute des jeunes, Philippe Maessen a obtenu une charge partielle de cours en Chimie analytique en coordination avec la Prof. G. Purcaro. " Cette micro-charge me permet d’élargir notre service à la communauté étudiante, couvrant ainsi les trois principales missions de notre Institution. "

Un lien étroit avec le monde professionnel

" Le développement de méthodes analytiques spécifiques, depuis les recherches bibliographiques (quand elles existent)  jusqu’à la validation complète nous permet de prétendre également à un axe apparenté à la recherche appliquée. Les prestations réalisées (sous agréments ou certifications), tant en interne qu’en externe, concernent le domaine vaste de l’agronomie au sens large, notamment, l’environnement, l’agriculture et l’alimentation. Depuis l’analyse d’engrais minéraux ou amendements organiques (boues de station d’épuration, digestats de biométhanisation, composts, écumes, vinasses…) à la caractérisation de sols contaminés ou non, de sédiments des voies d’eau, en passant par la certification de produits issus de la valorisation des piles usagées, voici quelques exemples des thèmes abordés dans notre laboratoire. Pour les bioingénieurs que nous formons au sein de GxABT, la maîtrise des techniques analytiques est essentielle pour comprendre ce qui se cache derrière un résultat issu d’un bulletin d’analyse. Nos activités permettent aux étudiants et étudiantes d’être en contact direct avec les partenaires privés et publics du monde professionnel. Nos bioingénieurs doivent être capables de dépasser le stade du simple résultat et développer une vraie expertise. Cette dernière ne peut se faire qu’avec l’aide des connaissances techniques propres à la chimie analytique. Notre laboratoire apporte en plus ce lien essentiel entre les missions académiques et les demandes du monde professionnel. "

Contact

Philippe Maesen

Partagez cette page