Le bon chercheur doit connaître et ancrer ses travaux dans la matière d’un bon enseignement, le bon enseignant doit faire vivre sa matière par ses activités de recherche.DetienneNewsQuentin DETIENNE, Chargé de cours en Droit de la sécurité sociale. Photo : @MichelHouet

Quentin Detienne a étudié le droit et la philosophie à l’Université de Liège. Il y a également travaillé comme assistant à mi-temps au sein du service de droit social, puis comme doctorant financé par un mandat d’aspirant du F.R.S-FNRS. " Ma thèse a porté sur l’influence du droit économique européen sur l’organisation des systèmes de pension des États membres de l’Union européenne. Depuis le 1er octobre de cette année, j’ai l’honneur d’être titulaire d’une charge à temps plein dans la Faculté de droit, de science politique et de criminologie. La charge comprend des enseignements en droit de la sécurité sociale belge principalement, mais également en droit social européen et international. Quant à mes recherches, elles continuent de se déployer en priorité dans le champ du droit des pensions, où beaucoup de zones d’ombres persistent, tant dans son état présent que dans son passé et plus encore concernant son futur. "

Deux rôles interdépendants

" À mon sens, un enseignant ou une enseignante universitaire a deux rôles interdépendants à jouer. Il ou elle doit, d’une part, être la mémoire de la matière enseignée, en vue de la conserver d’abord, de la transmettre ensuite. Il lui faut donc se l’approprier dans la plus large mesure possible afin que les travaux de ceux et celles qui l’ont précédé – s’ils ne sont pas tout à fait dépassés – continuent de vivre, par son intermédiaire, au sein des nouvelles générations d’étudiants. Il doit, d’autre part, remettre en question ces travaux, pour les amender en rétablissant les éventuelles erreurs ou distorsions qui auraient été commises, et pour porter plus loin les recherches entamées par ses prédécesseurs. À mes yeux, conservation et création vont donc de pair, ce qui implique qu’enseignement et recherche doivent nécessairement interagir – le bon chercheur doit connaître et ancrer ses travaux dans la matière d’un bon enseignement, le bon enseignant doit faire vivre sa matière par ses activités de recherche. "

Contact

Quentin Detienne

Partagez cette page