L’enseignant universitaire doit être un expert dans son domaine, un bon pédagogue, et un exemple inspirant pour ses étudiants.DetryNewsOlivier DETRY, Chargé de cours en Pathologie chirurgicale abdominale et endocrinienne. Photo: ©MichelHouet

Diplômé de l’Université de Liège en 1991, Olivier Detry s’est engagé vers une pratique hospitalo-universitaire dès le début de sa formation chirurgicale, s’investissant particulièrement dans la recherche clinique, au lit du malade, et dans la recherche préclinique au sein du laboratoire de recherche du Département de Chirurgie (CREDEC), lui permettant de défendre une thèse de doctorat portant sur la transplantation pulmonaire en 1997. Un séjour d’un an au sein du « Liver support research laboratory » de l’UCLA, USA, (1996-1997) a ensuite orienté ses travaux vers les maladies hépatiques et leur prise en charge par la chirurgie et par la transplantation du foie, travaux résumés dans une thèse d’agrégation en 2007. " Cette activité de recherche préclinique et clinique a permis de nombreuses collaborations fructueuses avec d’autres départements de notre université et d’autres institutions belges et internationales, ainsi que ma participation à plus de 200 publications nationales et internationales. " Olivier Detry coordonne actuellement une étude prospective nationale sur le cancer du foie, étude financée par le « Fonds contre le Cancer ».

Chirurgien nommé au sein du service universitaire de Chirurgie abdominale et de transplantation du CHU de Liège depuis 1997, Olivier Detry s’est investi dans les différentes activités de ce service tant dans le soin quotidien des patients, particulièrement les patients transplantés, que dans la formation théorique et clinique des futurs médecins et chirurgiens abdominaux. Il est membre de diverses sections de la Société Royale Belge de Chirurgie et de la Société Belge de Transplantation dont il a été président (2016-2018).

Depuis 10 ans, Olivier Detry a entamé des projets de collaboration avec les services frères des universités de Kinshasa et de Lubumbashi (RDCongo), via des financements de coopération régionaux et fédéraux, dont un projet PIC.

L’excellence hospitalo-universitaire au bénéfice des malades et des étudiants

" L’enseignant ou enseignante universitaire doit être un expert dans son domaine, un bon pédagogue, et un exemple inspirant pour ses étudiants. Je compte utiliser mon expérience clinique et universitaire déjà riche pour la faire fructifier et créer un intérêt pour la recherche préclinique et clinique chez nos jeunes médecins en formation chirurgicale. Ces recherches doivent être menées en collaboration avec d’autres services de notre Faculté et de notre Université, mais aussi d’autres institutions belges et internationales. En 2020, la recherche médicale préclinique et clinique de haut niveau passe nécessairement par ces collaborations nationales et internationales, permettant l’excellence hospitalo-universitaire à laquelle nos malades, nos étudiants et étudiantes et notre université ont droit. "

Master de Spécialisation en Chirurgie

" Parmi mes missions d’enseignement, la Faculté m’a chargé de formaliser le master de Spécialisation en Chirurgie. Cet enseignement est complexe, car il doit allier la théorie à la pratique. En 2020, cet enseignement de la pratique chirurgicale doit passer par l’utilisation des technologies modernes et innovantes, dont la simulation, et par la pratique au sein du laboratoire d’anatomie. Le laboratoire du département de chirurgie (CREDEC) est important pour cette recherche et cet enseignement. Enfin je compte continuer à collaborer à des projets de coopération et de développement des universités de la RDC; ces coopérations sont la quintessence de notre mission universitaire. "

Contact

Olivier Detry

Partagez cette page