Raphaël Liégeois, Docteur en neurosciences de l'ULiège intègre la nouvelle promotion d'astronautes de l'ESA


Dans Institution Recherche International
Photo : ©ESA - P.Sebirot

Docteur en neurosciences de l'Université de Liège, Raphaël Liégeois a été sélectionné parmi plus de 22.000 candidats européens pour intégrer la nouvelle promotion d'astronautes de l'ESA, l'Agence Spatiale Européenne. Il fait partie des cinq astronautes titulaires de l'ESA qui rejoindront bientôt l'école des astronautes de l'ESA située à Cologne et dirigée par Frank De Winne.

D

iplômé ingénieur civil biomédical, Raphaël Liégeois a obtenu son doctorat en neurosciences à l'Université de Liège sous la supervision des Professeurs Rodolphe Sepulchre et Steven Laureys. Sa thèse défendue en 2015, intitulée “Dynamical modelling from resting-state brain imaging' explore des questions expérimentales telles que le rôle de l'anatomie du cerveau dans l'émergence de la dynamique cérébrale, ainsi que les aspects méthodologiques liés à l'identification des systèmes. Il la présentait au public en 2014 lors concours Ma Thèse en 180 secondes (finale belge) sous le titre plus évocateur "Quels outils mathématiques pour explorer la conscience ?"
 

L'Agence spatiale européenne a choisi 17 nouveaux candidats astronautes parmi plus de 22 500 candidats issus de ses États membres. Les noms des candidats sélectionnés ont été annoncés ce 23 novembre 2022, à l'issue du Conseil de l'ESA au niveau ministériel. La nouvelle classe d'astronautes de l'ESA comprend des astronautes de carrière, des membres pour la réserve d'astronautes et des astronautes présentant un handicap physique pour un projet de faisabilité. Ils commenceront une formation de base de 12 mois au Centre des astronautes européens de l'ESA au printemps 2023.

Anne-Sophie Nyssen, Rectrice de l'ULiège
Toutes les félicitations de l’Université de Liège à Raphaël Liégeois. Quelle magnifique reconnaissance pour lui, et pour la formation d’ingénieur civil biomédical et de son doctorat en neurosciences à l’ULiège. C’est un merveilleux signal envoyé à tous les jeunes qui s’intéressent aux études scientifiques, cela peut les mener jusqu’aux … étoiles !
 

Partagez cette news