Projet de recherche

Thomas Marichal décroche un ERC Consolidator Grant pour son projet MoMacTrajectALI


Dans Recherche Projet de recherche

Thomas Marichal, directeur du laboratoire d'Immunophysiologie et investigateur Welbio à l’Institut de recherche interdisciplinaire en sciences biomédicales (GIGA) de l'Université de Liège, a été sélectionné pour recevoir un ERC Consolidator Grant du Conseil Européen de la Recherche pour son projet MoMacTrajectALI. Ce financement prestigieux – d’un montant de deux millions d’euros - lui a été attribué pour continuer ses recherches qui s’intéressent à l’étude des mécanismes de régénération du poumon suite à des infections respiratoires telles que la Covid-19 ou la grippe, permettant à terme l’élaboration de nouvelles stratégies thérapeutiques pour contrer les dommages excessifs et éviter les formes sévères de la maladie. 

L

e poumon est un organe vital qui contribue aux échanges gazeux. Il est particulièrement exposé aux agressions externes, telles que les agents pathogènes respiratoires, les polluants et autres particules en suspension dans l'air. Le système immunitaire pulmonaire doit constamment y faire face afin de protéger l'hôte tout en maintenant la structure et la fonction du poumon. Parfois, des réponses immunitaires anormales peuvent survenir et déclencher le développement de troubles tels que l'asthme ou des formes sévères d'infections respiratoires. Les mécanismes qui sous-tendent la réparation des tissus pulmonaires sont donc d'une importance biologique fondamentale et ont des implications critiques pour la prévention des réactions inflammatoires et des lésions tissulaires qui mettent la vie en danger.  A ce jour, la complexité des macrophages pulmonaires (des cellules immunitaires innées) après une infection est loin d'être résolue. « J’ai toujours été passionné par la compréhension des mécanismes immunitaires innés impliqués dans le maintien de l'homéostasie des tissus pulmonaires et la régulation des désordres inflammatoires pulmonaires », explique Thomas Marichal, chercheur au GIGA et au WEL-Research Institute. En utilisant des modèles de maladies et des échantillons humains pertinents, il a découvert les principaux éléments déclenchant l'asthme, ainsi que d'importantes cellules protectrices qui empêchent son développement chez les personnes en bonne santé. Fort son expertise reconnue dans la biologie des macrophages, il utilise actuellement les technologies les plus avancées pour comprendre comment ces cellules se comportent et interagissent avec d'autres afin de révéler leur diversité et leurs spécificité fonctionnelles.

Dans cette optique, le projet MoMacTrajectALI, qui est financé par un ERC Consolidator Grant par le Conseil Européen de la recherche, vise à investiguer les trajectoires des monocytes en macrophages dans le tissu suite à des dommages pulmonaires induits par des infections virales respiratoires (grippe, Covid-19), et ce afin de fournir des fondations robustes pour élaborer de nouvelles stratégies pour stimuler la réparation du poumon et l’immunité du poumon suite aux dommages induits.

Monocytes trajectories ©Adeline Deward (Illumine)

L’image montre plusieurs trajectoires que les monocytes peuvent emprunter une fois recrutés dans un poumon endommagé.
La compréhension de la régulation spatio-temporelle et moléculaire de telles trajectoires permettra à terme de les manipuler afin d’élaborer de nouvelles stratégies thérapeutiques.
©Adeline Deward (Illumine)

A propos de Thomas Marichal

Thomas Marichal est Docteur en Médecine vétérinaire (DVM) et obtient un doctorat en Immunologie en 2011 à l'Université de Liège, Belgique. Il effectue une formation post-doctorale à l’Université de Stanford (Californie, USA) de 2011 à 2014. De retour à l’Uliège, Thomas Marichal est nommé chercheur qualifié du FNRS en 2016, devient ensuite investigateur Welbio et obtient un ERC Starting Grant en 2018. Il est nommé Chargé de cours dans le domaine de la Physiologie animale à la Faculté de Médecine Vétérinaire de l'Université de Liège en 2019. Actuellement, Thomas Marichal dirige le laboratoire d'Immunophysiologie à l’Institut de recherche interdisciplinaire en sciences biomédicales (GIGA) de l'Université de Liège. Il est lauréat de nombreux prix nationaux et internationaux, donc le prestigieux Baillet Latour Biomedical Award.

Les travaux de Thomas Marichal s’intéressent à la biologie des cellules myéloides du poumon sain et malade et ont été publiés dans des revues renommées du domaine de l'Immunologie et de la Médecine (Nature Immunology, Nature Medicine, Immunity, Journal of Experimental Medicine, Journal of Clinical Investigation, …).

contact

 

Team Labo Immunophysiologie

L’équipe du laboratoire d'Immunophysiologie du GIGA. (de gauche à droite et de haut en bas) Valentine Buyck (Assistante), Wen Peng (Doctorante), Laura Kempen (Doctorante), Domien Vanneste (Doctorant), Cecilia Ruscitti (Doctorante), Margot Meunier (Doctorante), Pauline Marechal (technicienne), Coraline Radermecker (Post-doctorante, FNRS), Pierre Janssen (Asssistant), Thomas Marichal, Joan Abinet (Bioinformaticien). ©Université de Liège

Partager cette news