3e Congrès de la Chaire Mukwege · Les violences faites aux femmes et aux filles dans les conflits

23 et 24 novembre 2023


Après Liège en 2019 et Bukavu l’an dernier, la Chaire Mukwege, chaire internationale sur les violences faites aux femmes et aux filles dans les conflits, tient son 3e congrès à nouveau à Liège, avant Angers l’an prochain et Montréal en 2025.

Cette chaire créée et coordonnée par l’ULiège repose sur les quatre piliers de la prise en charge des femmes et filles victimes de violences sexuelles : médical, psychologique, socio-économique et juridique, dans la ligne de ce que préconise le Dr Denis Mukwege. C’est la Professeure Véronique De Keyser, députée européenne honoraire, qui est à l’origine de cette chaire avec l’ULiège et le Centre d’expertise en psychotraumatisme et psychologie légale après ses premières visites à l’hôpital de Panzi. C’est la Professeure Adélaïde Blavier qui coordonne la chaire.

Cette 3e édition du congrès réunit environ 200 personnes de Belgique et de l’étranger (les universités qui ont décerné un honoris causa au Dr Mukwege sont partenaires, par exemple).

Le Docteur Mukwege n'est pas physiquement présent mais via un message inaugural enregistré en vidéo.

Ce congrès met l’accent sur le pilier juridique, et à ce titre, a reçu le soutien de la Faculté de Droit, Science politique et Criminologie de l’ULiège, en particulier des Professeurs Christophe Deprez (droit international en lien avec la protection de l’individu) et Frédéric Bouhon (droit public et administratif). Il s’intéresse en particulier à la question de l’impunité et de la réparation juridique des violences sexuelles faites aux femmes et aux jeunes filles.

L’ouverture s'est faite ce jeudi 23 novembre en soirée par la projection du film L’Empire du Silence du réalisateur Thierry Michel au cinéma Sauvenière. La journée de congrès du 24 novembre se tient à la salle académique de l’Université de Liège.

Programme complet

© Photo : Cathleen de Kerchove

Share this news