La révolution de l’éclairage urbain


Archive

SmartNodes, 116e spin-off de l’ULg, a été créée, avec le soutien de l’UCL, en octobre 2014. Elle exploite une technologie innovante permettant la gestion dynamique et le contrôle de l’éclairage urbain.

À l’heure où les communes et les gestionnaires de réseau de distribution sont confrontés à des parcs d’éclairage urbain de plus en plus vétustes et énergivores, la technologie exclusive de SmartNodes présente de nombreux avantages : une réduction drastique de la consommation électrique, une diminution importante de l’empreinte écologique et de la pollution lumineuse nocturne tout en garantissant le respect des normes
d’éclairage, le confort visuel et la sécurité des usagers.

Cette technologie innovante est le fruit d’une maturation du projet GEPPADI (Gestion de l’Eclairage Public des Parcs d’Activités, Durable et Intelligente) né de la SPI Liège, des universités ULg et UCL ainsi que d’entreprises régionales avec le soutien public de la Wallonie.

Une technologie révolutionnaire : un éclairage qui s’adapte aux besoins des usagers !

La nuit, nos routes sont éclairées parfois sans interruption pour nous permettre de circuler en toute sécurité, qu’on soit piéton, cycliste, automobiliste, etc. Cet éclairage permanent représente un réel confort pour l’usager mais est un vrai point noir dans le budget des communes et des gestionnaires de réseau de distribution.

En combinant la technologie SmartNodes à tout type de luminaires dimmables (LEDs, etc.), SmartNodes révolutionne l’éclairage public en développant l’éclairage qui s’adapte aux besoins des usagers, la technologie SmartNodes pouvant engendrer près de 80% d’économie d’énergie, une durée de vie accrue des dispositifs et une maintenance réduite.

En pratique, chaque point d’éclairage est équipé d’un module intelligent pourvu de capteurs lui permettant de détecter les usagers de la route, de déterminer leurs types (véhicule, cycliste, piéton) et leur vitesse, d’anticiper leurs besoins réels de lumière et de créer une bulle lumineuse autour d’eux. Selon l’usager, les paramètres de la bulle sont parfaitement ajustés: niveau et longueur d’éclairement, coefficient de symétrie, etc. Cette bulle accompagne l’usager à son passage, celui-ci ne s’apercevant même pas des variations de lumière hors de son champ de vision. Sans la présence d’usager, l’éclairage est éteint ou maintenu à un niveau d’éclairement minimum. Ce nouveau système d’éclairage intelligent, respectant les normes d’éclairage (EN13201, etc.), préserve ainsi la sécurité et le confort visuel de l’usager tout en diminuant drastiquement la consommation électrique, l’empreinte écologique du système et la pollution lumineuse nocturne.

La technologie SmartNodes va encore plus loin en permettant une gestion décentralisée des points d’éclairages.

Les modules sont autonomes : ils communiquent directement entre eux tout en prenant individuellement leur décision. Sans serveur central, la robustesse et la fiabilité du système s’en trouvent ainsi renforcées, tout en rendant possible l’extension à l’infini du réseau d’éclairage sans perte d’efficacité.

Les modules prévoient également des possibilités de monitoring générant des statistiques, utiles à la gestion du réseau routier notamment, ouvrant la voie à de nouvelles perspectives pour cette technologie, en pleine adéquation avec le développement du numérique et des initiatives autour du concept de Smart City.

Outre ses avantages économiques et durables, l’installation des modules est très simple, ne nécessite aucun câblage additionnel et s’adapte à l’ensemble des luminaires dimmables. Ils sont en outre reprogrammables et peuvent bénéficier de l’évolution des logiciels développés par SmartNodes.

« SmartNodes est une belle initiative autour des systèmes embarqués combinant une partie micro-systèmes et une partie logicielle. Au-delà de la gestion intelligente d’un réseau d’éclairage extérieur, nous ambitionnons de faire de ce réseau un nœud de communication pour, par exemple, la gestion du trafic, la maintenance du réseau, l’information aux usagers de la route, etc. La technologie développée par l’équipe de l’ULg permet l’extension à de nouveaux services. Nous sommes prêts à relever les défis de la Smart City.» déclare Jacques Destiné, professeur à l’Institut Montefiore d’Electricité, Electronique et Informatique, Université de Liège (ULg).

D’un projet collaboratif nait SmartNodes

Initiée par la SPI (Agence de développement économique en province de Liège), le projet GEPPADI1 (Gestion de l’Eclairage Public des Parcs d’Activités, Durable et Intelligente) ambitionnait de repenser l’éclairage nocturne pour pallier aux pertes d’énergie de l’éclairage public sur les parcs industriels et optimiser le système de manière à réaliser des économies substantielles. Soutenu financièrement par la Région wallonne, le consortium 100 % wallon regroupe l’unité de recherche Electronics, Microsystems, Measurements and Instrumentation (EMMI) de l’Université de Liège du Professeur Jacques Destiné, le laboratoire Architecture & Climat de l’Université Catholique de Louvain, dirigé par le Professeur André De Herde, les sociétés Arthos Technics, concepteur de luminaires et ETS Ronveaux, installateur d’éclairage public. Ensemble, ils équipent des points d’éclairage du parc d’activités économiques de Grâce-Hollogne d’un système d’éclairage intelligent et prouvent par ce projet pilote qu’il est possible de réduire et la consommation électrique et l’impact écologique de l’éclairage urbain tout en préservant la sécurité des usagers.

Depuis le projet pilote GEPPADI, trois nouveaux sites ont été équipés de modules de deuxième génération : les parkings de covoiturage à Sprimont, aux abords de l’E25 (sortie 45), une partie du parking de Verlaine sur l’E42 et la piste cyclable du zoning industriel de Tirlemont. Du fait des spécificités du site et des critères techniques du gestionnaire de réseau Eandis, le site de Tirlemont a permis d’affiner le logiciel de ces modules afin, par exemple, de minimiser les allumages intempestifs.

Les résultats sont si prometteurs que, sous la direction du Pr. Jacques Destiné et accompagnés de l’Interface Entreprises-Université, le service de valorisation de l’ULg, les trois ingénieurs (Guy Lejeune, Etienne Michel et Matthieu Remacle), dont la contribution technologique fut décisive pour le projet, choisissent de protéger la technologie par un brevet et d’en développer le potentiel technologique et commercial par la création d’une entreprise spin-off.

« La réussite de ce projet témoigne à nouveau de l’importance des collaborations entreprises-université mais aussi inter-universitaires et du rôle qu’elles jouent dans le potentiel Innovation que nous avons en Wallonie. SmartNodes, 116e entreprise spin-off de l’ULg, est le résultat d’un processus de transfert de technologie mené par les porteurs de projet et par l’Interface Entreprises-Université de Liège (ULg) et soutenu par nos partenaires. La synergie de ces acteurs démontre une fois encore que nous avons, ensemble, un rôle essentiel dans le développement d’entreprises innovantes dans notre région », commente Michel Morant, Directeur général de l’Interface Entreprises-ULg, Administrateur délégué de Gesval et co- Administrateur délégué de SpinVenture.

L’entreprise SmartNodes est créée en octobre 2014, dotée d’un capital de départ de 485 000 euros grâce à l’apport des porteurs de projet, de SpinVenture, de VIVES II – Louvain Technology Fund (UCL) et de Gesval, la structure économique mise en place par l’ULg pour matérialiser la valorisation de son patrimoine scientifique.

Perspectives

L’équipe d’ingénieurs, maintenant dirigée par Jean Beka, qui a une grande expérience en développement d’affaires dans l’industrie électronique, se concentre dès à présent sur la commercialisation de ses deux modules Smart Lighting System (le module intégré SLS-R2-R et le module autonome SLS-R2-A) sur le marché belge. Rapidement, la société a l’intention de se déployer sur le marché européen pour lequel peu de solutions de contrôle intelligent de réseaux d’éclairage existent, lesquelles ne répondent qu’en partie aux besoins réels des usagers et des gestionnaires de réseaux.

Un avenir prometteur se dessine car la combinaison des avantages de la technologie SmartNodes à la réduction des factures d’électricité et à la diminution des coûts de maintenance devrait constituer un argument de poids pour les communes et les gestionnaires de réseau, sachant que près de 53 % de la consommation électrique est attribuable à l’éclairage public en Wallonie.

Cet argument n’a pas échappé à la Régie de l’Electricité de Wavre (gestionnaire de réseau) dans le Brabant wallon puisqu’à peine créée, SmartNodes peut annoncer l’obtention d’un marché public de grande envergure lancé par la Ville de Wavre: l’aménagement d’un de ses quartiers résidentiels. Wavre est ainsi la première commune de Belgique à exploiter une telle technologie à grande échelle. Le chantier, dont le lancement est prévu début 2015, consistera à équiper 282 points d’éclairage avec les modules intelligents SmartNodes2.

« La société SmartNodes est le fruit d’un développement et de prototypages de plus de deux ans. Nous apportons une solution répondant à des objectifs de développement durable et d’éco-innovation sans sacrifier aux normes. Nous offrons une solution évolutive qui s’inscrit dans l’ère numérique bien au-delà de la gestion du réseau d’éclairage. Nous sommes prêts pour la commercialisation de nos modules. Les contacts avec les différents GRD belges et avec les responsables régionaux du réseau structurant belge sont amorcés. Si un investissement est bien sûr nécessaire à l’achat de nos modules intelligents, nous apportons une réelle économie d’énergie pouvant atteindre 80% ainsi qu’une réduction des coûts de maintenance.» déclare Jean Beka, CEO et co-fondateur de SmartNodes.

D’ici 2017, l’entreprise prévoit de passer de 5 à 12 collaborateurs et d’atteindre le break-even. D’ici là, l’équipe poursuit le déploiement de son système et le développement technologique du dispositif en le dotant de nouvelles fonctionnalités ouvrant la voie à de nouvelles applications et perspectives commerciales.

Déclarations autour de SmartNodes

« En créant le Consortium GEPPADI, notre ambition était d'optimaliser l'éclairage de nos parcs d'activités économiques sans sacrifier la sécurité des usagers. Que cela aboutisse aujourd'hui à la création d'une entreprise, SmartNodes, autour du module de contrôle intelligent développé par l’ULg est une excellente nouvelle car cela ouvre des perspectives de développement vers d'autres domaines que les seuls parcs industriels, » commente Françoise Lejeune, directrice de la SPI Liège.

« L’ambition du laboratoire Architecture & Climat de l’UCL est de contribuer à l’optimisation de l’énergie en relation avec le climat et le développement durable. La participation du laboratoire au projet GEPPADI a permis de collaborer à la définition des paramètres du dispositif intelligent en fonction de la vision et de l’environnement routier. » déclare André De Herde, professeur et directeur du laboratoire Architecture et Climat de l’UCL.

« La technologie à la base de SmartNodes est le fruit d’une collaboration entre l’ULg et l’UCL. La création de cette spin-off est un jalon important pour VIVES - Louvain Technology Fund qui participe à sa capitalisation. Grâce à cette fertilisation croisée entre deux laboratoires universitaires, le lancement de SmartNodes est une belle illustration de l’innovation ouverte avec des retombées positives sur notre environnement. » témoigne Philippe Durieux, CEO du fonds VIVES – Louvain Technology Fund.

« En tant que spin-off, SmartNodes a pu bénéficier de l’accompagnement de WSL. Dans le cadre de la mesure CxO du Gouvernement wallon, en permettant notamment l’engagement d’un Business Manager, et pour le soutien aux aspects création et gestion de l’entreprise, l’incubation de WSL a joué pleinement son rôle. Et cela ne s’arrête pas là, puisque nous sommes aussi engagés à accompagner les porteurs du projet dans une croissance durable.», précise David Dalla Vecchia, Business and Technology Manager, WSL.

SmartNodes-Tirlemont

Le système SmartNodes équipe déjà le Zoning Industriel de Tienen. La bulle lumineuse créée par le système améliore le confort et la sécurité des usagers de la route (voiture, cycliste, piéton) tout en contribuant à une diminution drastique des consommations électriques. © SmartNodes

Plus d’info

Vidéo "SmartNodes, la bulle de lumière" surVid-ulgtv-logo : webtv.ulg.ac.be/smartnodes

SmartNodes

SmartNodes est une société spécialisée dans le développement, la production et la commercialisation de produits du type modules agents intelligents communicants dotés ou non de capteurs pour diverses applications et différents marchés ainsi que la mise à disposition de données de télémesure pour analyse statistique et de télé-contrôle pour la maintenance de ses modules. SmartNodes distribue ses produits à l’attention des pouvoirs publics mais également du secteur privé.
Contact : Jean Beka, CEO - +32 (0)496 572415 - jean.beka@smartnodes.be - www.smartnodes.com Interface

Entreprises-Université de Liège

Service interne de l'Université de Liège, l'Interface Entreprises-Université contribue à la concrétisation de projets d’innovation entre les entreprises et les chercheurs de l’ULg, d’une part, en stimulant les échanges et, d’autre part, en accompagnant les collaborations et les transferts de technologie.
En particulier, pour la création d'entreprises, la société Gesval, dont l’opérateur est l’Interface, finance les brevets, organise le transfert de technologie et structure le financement avec SpinVenture.
Avec ses antennes sur les sites d’Arlon et de Gembloux, l’Interface développe ainsi ses activités en province du Luxembourg et de Namur.
Contact : Alexia Louchet, Marketing and Communication Project manager - + 32 (0)4 3498556 – a.louchet@ulg.ac.be - www.interface.ulg.ac.be - www.gesval.be

Université de Liège

L’Université de Liège, université publique créée en 1817, compte 23.000 étudiants dans ses 11 facultés sur ses trois campus de Liège, Gembloux et Arlon. Plus de 3300 enseignants et chercheurs s’investissent dans la formation des étudiants et dans une recherche académique de haut niveau, dans toutes les disciplines. L’offre de formations est une des plus diversifiées en Belgique avec notamment plus de 200 masters (dont 33% uniques en Fédération Wallonie-Bruxelles). L’ULg est une université internationale, comptant 23% d’étudiants étrangers (127 nationalités) et collaborant avec plus de 750 institutions en Europe et dans le Monde. L’ULg est la seule université belge disposant des trois labels de qualité octroyés par la Commission européenne : ECTS, Diploma Supplement et HR Research Strategy. L’ULg a créé plus de 110 entreprises spin-off, dont 75 pc toujours en activité, représentant plus de 1600 emplois hautement qualifiés et un chiffre d’affaires cumulé de plus de 260 millions d’euros. Elle est engagée dans tous les pôles de compétitivité du Plan Marshall à travers 47 programmes de recherches avec des entreprises. L’Université de Liège réalise annuellement un chiffre d’affaires direct de près de 90 millions d’euros par ses contrats et expertises avec les entreprises et organisations (prestations pour tiers).
Contact : Didier Moreau – Marie Liégeois, Service Communication ULg - +32 (0)4 3665217/11 - press@ulg.ac.be - www.ulg.ac.be

Meusinvest – SpinVenture

Meusinvest est une société anonyme de droit privé à capitaux publics (droit de tirage sur la Région wallonne) qui propose des solutions de financement pour la création et la croissance de l’ensemble des PME liégeoises, qu’elles soient grandes ou petites et quel que soit leur secteur d’activité, raison pour laquelle Meusinvest s’est structurée et a développé ses activités autour de différentes filiales spécialisées. En particulier, SpinVenture a été créée en joint venture avec l’Université via Gesval, afin d’investir dans les spin-offs de l’ULg et répondre aux besoins propres aux starts-ups technologiques. En effet, l’accompagnement de celles-ci requiert des expertises spécifiques, une assistance personnalisée et du temps depuis leur création jusqu’à ce qu’elles soient complétement autonomes. La capacité d’investissement de Spinventure est de 20 millions Euros et a permis de soutenir plus d’une septantaine de spin-offs depuis sa création en 1998. Les différentes filiales de Meusinvest accompagnent les entreprises en croissance à tous les stades de leur activité en leur fournissant une aide financière appropriée, que ce soit en capital, en prêt ou en leasing. En 2013, nous avons atteint un total d’investissement de 48 millions d’euros. Aujourd’hui, le portefeuille de Meusinvest compte un peu plus de 260 entreprises et représente, en moyens mobilisables, pas loin de 330 millions d’euros. On estime ainsi que plus de 5.500 emplois ont pu être consolidés grâce à nos différents types d’intervention.
Contact : Hugues Danze, Responsable communication - +32 (0)4 2216211 - info@meusinvest.be - www.meusinvest.be

VIVES - Louvain Technology Fund

VIVES - Louvain Technology Fund est un fonds d’investissement technologique multi-sectoriel qui investit dans les spin-offs de l’UCL et dans les start-up en Belgique et dans les pays limitrophes. L’objectif du fonds est d’investir dans le développement de start-up, depuis la validation technologique jusqu’à la maturité commerciale. Les fonds (VIVES 1 de 15 millions EUR et VIVES 2 de 43 millions EUR) sont gérés par SOPARTEC, la société de transfert de technologie de l’UCL.
Contact : Philippe Durieux, CEO - +32 (0)10 390 050 - p.durieux@sopartec.com - www.vivesfund.com