L’ouverture au monde est au coeur des priorités de l’Université de Liège. L’institution propose de nombreuses formules de mobilité internationale tant à ses étudiants qu’à ses chercheurs et son personnel, permettant ainsi à chacun de renforcer ses compétences transversales et sa connaissance des langues.

site ULiege International general-retouche

T

ant en enseignement qu'en recherche, l'Université de Liège vise à offrir des opportunités internationales à tous. Celles-ci sont envisagées comme condition de qualité, la mobilité des enseignants et des étudiants est proposée comme outil de confrontation et d'excellence.

Des formules de mobilité pour tous

L'ULiège propose des formules de mobilité pour ses différents publics, allant du séjour d'échange au cursus international (donnant lieu à une codiplomation), permettant aux étudiants une mobilité intégrée chez le ou les partenaire(s) étranger(s), en passant par les missions d'enseignement ou de formation à l'étranger pour les membres du personnel.

Il est également possible pour les étudiants de mener un stage à l'étrange. Par ailleurs, les cursus en anglais donnés à l’ULiège permettent de côtoyer de nombreux étudiants internationaux en séjour à Liège.

La charte Erasmus de l'ULiège et sa déclaration en matière de stratégie Erasmus détaillent les objectifs poursuivis et l'accompagnement offert à tous les étudiants présents à Liège.

De plus, l’Université de Liège participe au programme Erasmus+ et fait usage de l’ensemble des outils proposés par celui-ci, ce qui permet de travailler dans le cadre de partenariats internationaux, que ce soit en Europe ("partenariats stratégiques", "alliances de la connaissance") afin de partager des pratiques innovantes dans le domaine de l’enseignement supérieur, ou avec des régions extérieures à l’Union européenne ("Capacity building"), en vue de renforcer leurs capacités et soutenir la modernisation, l’accessibilité et l’internationalisation de l’enseignement supérieur dans ces pays partenaires.

En savoir + sur la mobilité internationale

en savoir + sur le Programme Erasmus +

en savoir + sur les réseaux internationaux

L’Université de Liège et ses chercheurs sont ancrés dans le monde via de multiples partenariats. Les collaborations scientifiques des chercheurs nourrissent les réseaux thématiques internationaux de leur Faculté. L'Université de Liège renforce leur action dans des zones géograhiques qu'elle juge stratégiques. L'institution développe et entretient un positionnement transfrontalier, une stratégie européenne et une ouverture sur le monde dans ses domaines d'excellence.

Un positionnement transfrontalier

Par sa situation géographique exceptionnelle, l’ULiège collabore de manière privilégiée avec les universités des pays limitrophes : France, Luxembourg, Belgique, Allemagne et Pays-Bas. La structure européenne des « euro-régions transfrontalières » dote ces collaborations de moyens adéquats et favorise la création de véritables centres d'excellence interuniversitaires, en matière d'enseignement, de recherche et de valorisation de celle-ci.

L'Université de Liège est un acteur de premier plan dans la « Grande Région », où elle est membre fondateur du Groupement UniGR, avec les universités de Lorraine, Sarre, Trier, Kaiserslautern et Luxembourg. Ce groupement travaille sur des projets montés conjointement dans des disciplines clés (biomédecine, matériaux, border studies) et fédère les procédures qui facilitent la mobilité ou la collaboration entre les institutions, notamment avec un "statut de l'étudiant UniGR" et des groupes d'experts. Les projets transfrontaliers du consortium candidatent et reçoivent du soutien des fonds européens Interreg

L'ULiège est également très active avec ses partenaires de l'Eurégio Meuse-Rhin. Ainsi, des collaborations en enseignement sont développées avec l'Université d'Aix-la-Chapelle en Allemagne (RWTH Aachen), l'Université Hasselt/Diepenbeek en Flandre et l'Université de Maastricht aux Pays-Bas.

Les neurosciences sont un domaine de grande collaboration, notamment avec le master co-organisé au sein du réseau européen EURON (European Graduate School of Neurosciences), qui amène les Facultés de Médecine à structurer leurs efforts et renforcer mutuellement les équipes de recherche, notamment avec l’Université de Maastricht. Plus précisément avec Maastricht, des projets se développent qui concernent la mobilité des étudiants et encadrants, comme le programme du Bachelier en Droit qui comprend une option spécifique de 30 crédits partagée entre les deux universités ou un master conjoint en Science politique à finalité spécialisée en Sciences, techniques et société.

Une stratégie européenne

Le cadre européen est le domaine de prédilection des actions internationales de l’Université de Liège, l'espace européen de l’enseignement et de la recherche représentant le périmètre naturel de nombreuses initiatives.

Pionnière de la mobilité étudiante avec le programme Erasmus dès 1987, l’ULiège propose aujourd’hui l’ensemble des formules de mobilité pour les différents publics prévus dans les programmes centralisées et décentralisés : 24 % des diplômés de l'ULiège ont fait un séjour à l'étranger, ce qui est au-delà de l'objectif européen pour 2020. Aujourd'hui, près de 800 étudiants de l'ULiège sont mobiles et un nombre équivalent d'étudiants étrangers contribuent à l'internationalisation des auditoires et cursus à Liège.

Enfin, l'espace européen de la recherche procure à tous les scientifiques un cadre favorable à leurs projets.

Une ouverture internationale dans les missions d’enseignement et de recherche

L'Université de Liège adhère au processus européen de Bologne et promeut la Charte du chercheur européen. Elle détient  la Charte élargie "Education tout au long de la vie" indispensable à la qualité de la mobilité qu’elle intègre au cursus des étudiants, ainsi que la HR Strategy pour la carrière de son personnel. Ce positionnement met naturellement l’ULiège dans les réseaux européens d’excellence.

CHARTE ERASMUS

déclaration en matière de stratégie erasmus

HRS4R "Human Resources Strategy for Researchers"

Une ouverture sur le monde

Dans la zone de proximité de l’Europe, l’Université de Liège travaille plus particulièrement dans le Maghreb, avec le réseau européen Averroes ou au sein de projets soutenus par l’Europe. Le renforcement de compétences et la formation doctorale représentent deux des piliers de l’action de l’ULiège dans cette zone.

Certaines institutions dans le monde construisent avec l’Université de Liège une collaboration durable et structurée. Ainsi, l’Université de Montréal cofinance de la mobilité professorale, l’Université de Kobé monte des projets pluridisciplinaires en biotechnologie avec l'ULiège, Texas AM collabore dans le domaine des sciences spatiales et, concernant la recherche dédiée aux exoplanètes, l’ULiège partage de l’équipement de pointe avec des institutions prestigieuses dont l’Université de Cambridge et le Massachusetts Institute of Technology (MIT). Chaque fois, des opportunités innovantes sont saisies par les chercheurs et contribuent à la visibilité de l’institution. Des plateformes collaboratives sont éventuellement mises sur pied.

Coopération au développement

Dans des zones du globe qualifiées d’émergentes, l’Université de Liège consolide sa présence là où des concentrations de collaborations sont constatées. Souvent avec un partenaire industriel privé ou public, elle veille à ce que ses projets soient en lien avec les besoins de la société qui l’accueille.

L’Afrique reste un continent de prédilection pour l’Université de Liège. Le rayonnement de certaines de ses Facultés en Afrique centrale, dont celle de Gembloux Agro Bio-Tech, contribue à élargir les thématiques aux grands défis de la société en mutation.

Via ses actions de coopération au développement, l’Université de Liège coordonne certains des programmes nationaux de coopération au développement et prend des initiatives originales, telle que sa Plateforme Afrique Centrale à Kinshasa, avec des partenariats issus de la société civile ou d’organisations internationales.

L’ULiège, un appui pour le dévéloppement

contact
Service des Relations internationales
voir l'équipe

Partagez cette page