VILLOTTE Sébastien

Suppléant

Maître de conférences

VILLOTTE Sébastien

Faculté de Philosophie et lettres
Département des sciences historiques

ULiège address
Bât. A4 Département des sciences historiques
quai Roosevelt 1B
4000 Liège
Belgique
Email
Captcha : Put the image in the right direction
captchaImage


University degrees
2008: Thèse (Université de Bordeaux 1)
2021: Habilitation à Diriger des Recherches (Université de Bordeaux)

Biography

Je suis Chargé de Recherche CNRS depuis décembre 2012 et professeur invité ("Maitre de conférences") à l'Université de Liège depuis 2020. Ma recherche a longtemps porté sur les populations préhistoriques européennes. J'ai étudié les caractéristiques biologiques des Hommes Anatomiquement Modernes datés du Paléolithique supérieur, du Mésolithique et du Néolithique, et plus spécialement ceux associés à la culture gravettienne (Projet ANR Gravett'Os 2015-2021 Grant number: ANR-15-CE33-0004). Avec mon affectation à l'UMR Eco Anthropologie (Paris, Musée de l'Homme) en 2022, Je développe maintenant d'autres thématiques de recherches, abordées par le passé mais laissées en arrière-plan ces dernières années.

Premièrement, je poursuis mes recherches méthodologiques, par exemple sur l¿expression et la variation du dimorphisme sexuel au niveau du squelette, notamment crânien. Des travaux récents m'ont également conduit à m'intéresser à l'estimation de l'âge au décès des adultes à partir de changements dégénératifs. Je travaille également sur l'enregistrement des indicateurs squelettiques de santé qui, bien que généralisé en Anthropologie biologique, semble souffrir de sérieux problèmes de reproductibilité et de fiabilité.  Enfin, l'identification de marqueurs osseux d'activités reste, et ce depuis mes travaux de doctorat, un sujet d'étude de prédilection.

Deuxièmement, je commence à travailler sur l'évolution des formes de divisions genrées du travail (DGT) dans les populations historiques après m'être longtemps focalisé sur les groupes préhistoriques. L'objectif est de disposer d'échantillons larges, relativement bien documentés d'un point de vue socioéconomique et environnemental, afin de chercher notamment les facteurs influençant l'expression de la DGT au sein des groupes, l'éventuelle relation entre DGT et état sanitaire, ainsi que la diversité (ou l'homogénéité) des rôles au sein des groupes, au-delà de la binarité homme / femme.

Research field

  • Anthropologie physique

ULiège Course

Anthropologie biologique, 30h Th, VILLOTTE Sébastien