KLINKENBERG Jean-Marie

Professeur invité

Faculté de Philosophie et lettres
Département de langues et littératures romanes

Adresse ULiège
Bât. A2 Département de langues et littératures romanes
place Cockerill 3-5
4000 Liège
Belgique
Téléphone de service
+32 4 3665398
Courriel
Adresse de domicile
boulevard E. de Laveleye 50
4020 Liège
Belgique
Téléphone mobile
+32 477 921 402
Site(s) personnel(s)
Jean-Marie Klinkenberg
Site(s) personnel(s)
Jean-Marie Klinkenberg
Site(s) personnel(s)
Groupe µ

Biographie

Né à Verviers (Belgique) en 1944, Jean-Marie Klinkenberg est professeur émérite de l'Université de Liège (Belgique), où, comme titulaire de la chaire de Sémiotique et rhétorique, il a enseigné les sciences du langage.

Ses activités se sont orientées dans deux directions. Celle de la linguistique et de la sémiotique d'une part, celle des cultures francophones d'autre part, domaines dans lesquels il a publié plus de 700 travaux, traduits en une vingtaine de langues.

Dans la première orientation, il a fait sa marque en rénovant la rhétorique, dès la fin des années 1960, au sein de l'équipe interdisciplinaire mondialement connue sous le nom de Groupe µ, auteur collectif de Rhétorique générale un classique des sciences humaines (1970) suivi par Rhétorique de la poésie (1977) ; plus récemment, il a contribué à orienter la sémiotique dans une direction sociale et cognitive, comme avec le Traité du signe visuel (1992) puis Principia semiotica. Aux sources du sens (2015). Dans la seconde orientation, il a renouvelé l'approche des lettres belges, en envisageant celles-ci dans une optique sociale et institutionnelle, aisément transposable aux autres cultures francophones qu'il a étudiées, comme la québécoise. Il a ainsi été douze années durant président du plus ancien Centre d'Études Québécoises d'Europe et a fondé le Centre d'études de la littérature belge.

Parmi ses livres récents : Précis de sémiotique générale (2000), La langue et le citoyen (2001), La littérature belge. Précis d'histoire sociale (2005), Petites mythologies belges (2009), Périphériques Nord. Fragments d'une histoire sociale de la littérature francophone en Belgique, (2010), Faire voir, voir faire (2010), La Langue dans la cité. Vivre et penser l'équité culturelle (2015), Petites mythologies liégeoises (2016 ; avec L. Demoulin), Entre langue et espace. Qu'est-ce que l'écriture ? (2018).

Jean-Marie Klinkenberg est aussi un intellectuel soucieux de mettre son savoir à la disposition de la société. Ayant exercé diverses fonctions publiques, il est par exemple actuellement président du Conseil de la langue française et de la politique linguistique de Belgique.

Il a aussi été professeur visiteur sur plusieurs continents, de Mexico à Tel-Aviv et de Moncton à Jyväkylä. Docteur honoris causa de plusieurs universités étrangères, il a été élu en 1996 membre de l'Académie royale de Belgique.

Domaine de recherche

  • Sciences humaines
  • Bases générales de la science et de la culture
  • Linguistique générale
  • Théorie de la littérature
  • Sociolinguistique
  • Rhétorique
  • Histoire des lettres
  • Poétique
  • Stylistique
  • Langue et littérature françaises
  • Gestion culturelle
  • Théorie de la littérature

Fonctions ou mandats

  • Président du Conseil de la langue française et de la politique linguistique[BR]Président de l'International Association for Visual Semiotics[BR]Membre du conseil de l'International Association for Semiotic Studies[BR]Membre du Haut Conseil de la Francophonie[BR]Président du Centre d'études de la littérature francophone de Belgique (ULg)[BR]Vice-Président du Centre d'études québécoises (ULg)[BR]Directeur de la revue de linguistique française "Le français moderne"[BR]Membre du comité éditorial de nombreuses revues et collections scientifiques internationales

Distinctions scientifiques

  • Concours universitaire des bourses de voyage (1967)
  • Concours de l'Académie royale de Langue et de Littérature françaises de Belgique  (1969)
  • Prix des Amis de l'Université de Liège (1974)
  • Prix Joseph De Keyn (Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique) (1982)
  • Membre de l’Ordre des Francophones d’Amérique (Canada)  (1988)
  • Personnalité Richelieu de l'année (1989)
  • Prix E. Vossaert (Académie royale de Langue et de Littérature françaises de Belgique) (1993)
  • Chaire Francqui au titre belge (ULB) (1995)
  • Élu à l’Académie royale de Belgique (1996)
  • Chevalier dans l'Ordre des Arts et Lettres (France) (1997)
  • Prix de l'Alliance française (1998)
  • Prix du Parlement de la Communauté française de Belgique  (1998)
  • Prix France (1999)
  • Chaire Francqui au titre belge (KUL) (1999)
  • Chaire Francqui au titre belge  (FUNDP) (2000)
  • Doctorat Honoris Causa de l'Université Lucian Blaga (Sibiu, Roumanie) (2007)
  • Doctorat honoris causa de l'université de Metz (2011)
  • Doctorat Honoris Causa de l¿Université de Moncton (Canada). (2014)
  • Prix du livre politique (2016)
  • Reconocimiento por trayectoria académica, Universidad autónoma de Zacatecas (Mexique) (2019)