Qualité en Fédération Wallonie Bruxelles : AEQES


E

n FWB, le décret du 31 mars 2004 « définissant l'enseignement supérieur, favorisant son intégration à l'espace européen de l'enseignement supérieur et refinançant les universités a imposé une réforme en profondeur de l'enseignement supérieur dépassant largement une « simple » adaptation au processus de Bologne qui avait été défini par l’Europe. Le changement le plus visible introduit par la réforme tint, comme dans beaucoup d'autres pays, à la modification de la structure des études. En 2013, le décret « dit Paysage » a poursuivi cet élan.

Dans le cadre de l'harmonisation européenne de l'enseignement supérieur, la Communauté française s'est dotée par décret, le 14 novembre 2002, d'un organe d'évaluation : l'Agence pour l'Evaluation de la Qualité de l'Enseignement Supérieur (AEQES).

L'Agence a pour missions principales de planifier en toute indépendance des procédures d'évaluation de la qualité de l'Enseignement supérieur en Communauté française - quelles que soient les institutions concernées (universités, Hautes Ecoles, écoles supérieures des arts, instituts supérieurs d'architecture, écoles de promotion sociale) - et d'organiser le suivi des évaluations réalisées. Il ne s'agit pas d'accréditer des institutions ou des cursus, ni d'établir un classement. L'objectif est d'améliorer progressivement l'enseignement en mettant en évidence bonnes pratiques, insuffisances et problèmes à résoudre et en suscitant des propositions à adresser aux responsables politiques en vue d'en améliorer la qualité globale.

Les évaluations de l'enseignement supérieur reposent sur trois phases indissociables : autoévaluation, évaluation externe par les pairs et publication d’un plan d’action.

Calendrier des évaluations

Rapports des visites des comités d'experts pour les évaluations

plans d’action rédigés par les entités évaluées par l’AEQES

 

 

Partagez cette page