L’Université de Liège s’est formellement engagée dans une politique proactive d’approche globale de la gestion des risques liés à son activité. Cet engagement en termes de Risk Management s’inscrit dans une dynamique d’amélioration continue, de rayonnement et d’attractivité.

L

’ULiège s’engage à procéder à l’identification et à la gestion des risques et opportunités liés notamment à la qualité, à la santé et la sécurité de l’ensemble des membres de la communauté universitaire, ainsi qu’à la préservation de ses biens et de l’environnement.

Cette politique de gestion des risques mise en place au sein de l’ULiège est intégrée au plan stratégique.

La politique de gestion des risques de l’ULiège vise à lui permettre :

  • de saisir les opportunités qui se présentent à elle ou à ses différentes entités constitutives (Facultés, Unités de Recherche, Départements, Centres de Recherche, Administrations, …) pour intégrer le processus du risque dans toute l'Université
  • d’augmenter sa capacité à réaliser ses objectifs dans le respect de l’échéancier de son plan stratégique institutionnel
  • de rencontrer les exigences normatives, légales et réglementaires auxquelles elle-même et ses entités sont soumises
  • d’identifier et de gérer de façon optimale les risques particuliers ou les risques transversaux communs à plusieurs entités de l’université
  • de renforcer la confiance dans le professionnalisme de sa gestion de la part de ses diverses parties prenantes et de ses interlocuteurs externes, dont les organismes de financement
  • de minimiser les conséquences financières et opérationnelles de tout incident potentiel. 

Concrètement, cet engagement se traduit par l’encouragement et le soutien :

  • à la réalisation et la mise à jour régulière de registres de risques, tant à l’échelle de l’ULiège qu’au sein de ses différentes entités
  • à l’implémentation et au suivi de Comités de Retour d’Expérience (CREx) sur des thématiques de risques liés à l’activité de l’Institution
  • à l’exécution de projets de gestion de risques majeurs et/ou transversaux
  • à la mise en place de systèmes de veille informationnelle consacrés à des problématiques de risques prioritaires.

L’engagement des autorités se concrétise par la mise sur pied d’une structure institutionnelle spécifique de gestion intégrée des risques (désignée University Risk Management, « URM ») présidée par l'Administrateur. Au sein de celle-ci, le Bureau définit les grandes lignes de la politique de Risk Management, soumises à l’approbation du Collège rectoral et du Conseil d’administration, tandis que la cellule opérationnelle a pour mission d’assurer le suivi et l’accompagnement de ces activités.

En vue de mesurer les performances de ce processus de gestion continue et proactive des risques, des objectifs annuels sont proposés par le Bureau, puis communiqués à l’ensemble de la communauté universitaire. En concertation avec la cellule opérationnelle, il évalue si les résultats obtenus satisfont aux objectifs et propose au Collège rectoral les éventuelles actions et mesures d’amélioration de la politique institutionnelle.

Partagez cette page