Depuis le 11e siècle "L'Athènes du Nord"


« L'Athènes du Nord »

Depuis le 11e siècle

L

a fondation de l'Université de Liège en 1817, à l'initiative du roi Guillaume 1er des Pays-Bas, est l'aboutissement d'une longue tradition intellectuelle qui remonte aux origines de la Principauté de Liège. À partir du 11e siècle, sous l'impulsion des princes-évêques, les écoles liégeoises constituent, en effet, un pôle d'attraction pour les étudiants et les chercheurs qui viennent y conquérir leurs premiers grades ou, comme Pétrarque plus tard, exploiter les richesses des bibliothèques.

Si la réputation des écoles médiévales vaut à Liège le surnom d’« Athènes du Nord » ou de « Nouvelle Athènes », que dire de celle du Collège qui s'ouvre en 1496, à l'emplacement même de l'actuel bâtiment central de l'Université, place du 20-Août ? Les frères de la Vie Commune y sont les promoteurs d'un enseignement rénové : les humanités.

À la fin du 16e siècle, les jésuites remplacent les frères dans leur propre maison. Celle-ci abritera ensuite, après la suppression de la Compagnie de Jésus, le Grand Collège en Ile, confié au clergé séculier par le prince-évêque Velbruck, prélat éclairé qui réorganise en Académie anglaise le Collège des jésuites anglais, installé à Liège depuis 1614, et suscite tout un enseignement technique de haut niveau.

>> page suivante « 1811 : Premiers cours universitaires »

retour au menu de l'historique

Partagez cette page