En 1833, alors qu'il est exerce la charge de Recteur de l'université, Fohmann est atteint de myélite qui paralyse un de ses membres. Il continue à donner ses cours d'anatomie à l’Université mais il mourra prématurément en 1837.

Fohman1000

Né en 1794 à Assamstadt (Bade), Vincent Fohmann entame des études de médecine à Heidelberg, sous la direction du grand anatomiste Tiedemann, qui le pousse à approfondir ses recherches sur le système lymphatique. Ses découvertes en la matière lui valent une renommée internationale. Après un séjour à Leyde auprès de Temminck, Fohmann publie en 1827 un ouvrage sur Le système absorbant des animaux vertébrés, où il conteste les théories émises par un autre anatomiste de renom, le florentin Lippi.

Chef des travaux anatomiques à l’université de Heidelberg et professeur agrégé d’ostéologie, Fohmann est nommé professeur d’anatomie à l’Université de Liège en remplacement de Jean-Nicolas Comhaire, appelé à d’autres fonctions (1825). Il est tout d’abord accueilli avec froideur en raison de ses origines et de ses difficultés à s’exprimer en français. Ceci ne l’empêche pas d’exercer la charge rectorale en 1833-1834.

À Liège, il redouble d’activités dans le domaine de la dissection, multiplie les préparations qu’il répertorie avec minutie et projette la création d’un Musée anatomique. Ses précieuses collections ne pourront être mises en valeur que plus tard dans une salle prévue à cet effet dans l’Université. Membre de l’Académie de Bruxelles en 1834, il devient en 1836 le président de la section de médecine. Les conditions de travail que lui imposent ses recherches ont eu bien vite raison de sa santé. Il meurt prématurément en 1837.

Retourner à la liste des Recteurs

Aller vers : George-Joseph Bekker

Illustration : Erin Corr (1803-1862), Fohmann, Vincent,1794-1837, BRES KULeuven Centrale Bibliotheek PA00962

 

Partagez cette page