George-Joseph Bekker était recteur de l'Université de Liège en décembre 1835, lorsqu'est votée la loi organique qui organise le programme des cours, impose le français comme langue de l'enseignement et crée de nouveaux cours, pour répondre aux besoins de l'époque. Bekker, tombé malade, n'achèvera pas son mandat. Il sera remplacé par Évrard Dupont.

George-Joseph Bekker est originaire du Grand-duché de Bade où il naît en 1792. Après des études de philologie classique à l’université de Heidelberg, il est invité à venir enseigner la littérature ancienne à l’université de l’État de Louvain. À la suppression de cette dernière en 1835, Bekker vient à Liège où il est d’emblée nommé recteur au moment difficile de la réorganisation des programmes de cours. On lui doit notamment une grammaire hébraïque (1826) et une Odyssea Homerica (1829), ouvrage adapté aux besoins de l’enseignement.

Membre de l’Institut des Pays-Bas et correspondant de l’Académie royale de Bruxelles, il laisse à sa mort en 1837 une imposante bibliothèque dont le catalogue dressé par Tandel a été publié la même année.

Retourner à la liste des Recteurs

Aller vers : Évrard Dupont

 

Partagez cette page