D’origine liégeoise, Évrard Dupont (1799-1880) fait partie des premiers étudiants en droit inscrits à l’Université de Liège. Nommé recteur pour l'année académique 1836-1837 en remplacement de Bekker tombé malade, il sera prolongé dans cette fonction l'année suivante. C'est sous son rectorat que l'architecte Julien-Étienne Rémont entreprend des travaux de rénovation et d'agrandissement des bâtiments universitaires.

evrard

 

Dès après la fin de ses études en 1823, Évrard Dupont entreprend un voyage d’études à Utrecht, à Göttingen, puis à Paris. Rentré à Liège, il s’inscrit au barreau et donne des cours de législation commerciale à l’Institut Charlier. Il est ensuite appelé à remplacer momentanément Léopold-Auguste Warnkoenig, alors souffrant, pour le cours d’Institutes, avec mission d’assurer les répétitions en droit romain.

En 1826, il est nommé lecteur, chargé du cours d’histoire du droit, puis du cours de procédure civile. En 1827, Warnkoenig étant nommé à Louvain, Dupont lui succède à la chaire de Pandectes, en qualité de professeur extraordinaire. Il est promu à l’ordinariat en 1830.

En 1836, il est appelé à remplacer le recteur George-Joseph Bekker, tombé malade. Il conserve cette charge l’année suivante avec pour impératif de mettre en application la loi sur la réorganisation de l’enseignement. Les problèmes à régler sont de taille : fréquentation des cours en baisse, relations conflictuelles entre étudiants et professeurs, corps académique doublé mais peu soudé, présence nouvelle d’un administrateur-inspecteur, commissaire du gouvernement, réactions des universités d’État face à la création de deux universités libres, remise en question des pensions octroyées aux veuves de professeurs…

À l’issue de ce double mandat, il consacre le reste de sa carrière à définir la spécificité de l’enseignement des Pandectes et à en défendre la pertinence, avant d’être admis à la retraite en 1866.

Retourner à la liste des Recteurs

Aller vers : Jean-François Lemaire

Illustration : Lambert Sa/me, À Monsieur E. Dupont, Professeur ordinaire à l'Université de Liège, lithographie, 1867, Musée Wittert- ULiège, inv. 2900.

Partagez cette page