Violences sexuelles et harcèlement : Ensemble, agissons !


20% des jeunes déclarent avoir été victimes de violences sexistes ou sexuelles, de harcèlement et de violences de genre, le plus souvent sans le signaler. Agissons ensemble.

L’Université entend lutter contre toute forme de harcèlement et de violence dont celles fondées sur le genre ou l’orientation sexuelle ou d’autres discriminations au sein de sa communauté. En raison de la législation, les réponses apportées seront différentes selon que la personne plaignante (ou témoin) est étudiante ou membre du personnel. 

Vous êtes victime ? Parlez-en ! 

Partagez, en toute confidentialité, vos questionnements, votre malaise, vos peurs, votre désarroi... pour trouver des pistes pour réagir, pour vous informer sur les démarches possibles et vous sécuriser et, si vous le souhaitez, faire une demande d’intervention, voire déposer une plainte. 

À qui s’adresser ?

À l’ULiège, une interlocutrice ou un interlocuteur privilégié peut vous écouter confidentiellement et vous conseiller :

Étudiants et étudiantes :

Travailleurs et travailleuses (membre du personnel, stagiaire, jobiste) :

  • Les Personnes de confiance de la Cellule Risques Psycho-sociaux ont reçu une formation spécifique pour vous écouter, vous conseiller et vous donner les informations utiles sur les aides et procédures. Ces personnes sont tenues au secret professionnel. Si vous le souhaitez, elles pourront vous accompagner dans la recherche de solutions à la situation que vous dénoncez. cellule.rps@uliege.be
  • Sachez qu’il existe aussi des personnes de confiance locales sur les différents sites de l’ULiège (Centre-ville, Sart-Tilman, Arlon, Gembloux).
  • Les conseillers en prévention pour les aspects psychosociaux (CPAP) de Cohezioservice externe de prévention et protection au travail, sont des experts qui peuvent écouter votre demande en toute confidentialité et, si vous le souhaitez, entamer une procédure dite formelle et ainsi demander à l’université de prendre les mesures de prévention individuelle ou collective appropriées.
  • Que vous soyez étudiant.e ou membre du personnel, vous pouvez également  vous adresser directement aux Autorités. Les Autorités feront instruire le dossier et prendront les mesures adéquates.

Vous souhaitez déposer un témoignage par email ?

Faites-le en toute sécurité et confidentialité via :

harcelement.etudiant@uliege.be
harcelement.personnel@uliege.be

En dehors de l'ULiège

Différents organismes d'aide aux victimes, d'aides juridiques de première ligne et d'accompagnement des victimes et des auteurs existent. Ils apportent gratuitement une information, un accompagnement, une aide juridique et un soutien psychologique.

Liste et description des organismes externes

App-Elles : une app pour prévenir les violences sexistes et sexuelles

Vous êtes témoin ? Votre rôle est important !

Réagir est important, de cette manière vous luttez activement contre la violence et le harcèlement. 

Votre soutien à la victime est essentiel, assurez-la de votre compréhension, aidez-la à trouver la réponse adéquate. 

Vous pouvez obtenir des conseils ou signaler tout comportement inapproprié en interne.
Vous pouvez également vous adresser à la police qui, comme le permet la loi depuis 2016, pourra entamer une procédure et d'éventuelles poursuites pénales. Il ne s’agit pas de remplacer la victime : elle doit rester libre d’agir ou pas.

vid-img-1
Youtube

Vos blagues sont drôles ?  

Le harcèlement peut être conscient et délibéré, mais ce n’est pas toujours le cas ! Là où certaines certains pourraient croire que certains propos sont des “traits d’humour”, d’autres peuvent se sentir mal à l’aise, intimidés ou humiliés voire profondément blessés. Vous êtes responsable de vos propos !

Voir la vidéo Le sexisme au travail, tout le monde s'en fout

Le harcèlement est inadmissible

Le harcèlement et les violences sexuelles sont des infractions pénales. Les sanctions peuvent aller jusqu’à 2 ans d’emprisonnement ou une amende de plusieurs milliers d’euros.

L’Université applique la circulaire ministérielle 8526. Avec différents services et conseils, l’Université met en place un accueil et accompagnement des victimes avec une information personnalisée sur les réponses à apporter, différents modes de sensibilisation et de formation. Le Conseil Genre et Égalité agit pour améliorer les réponses à apporter aux différentes situations et les procédures existantes. 

vid-img-1
Youtube

Partager cette page