Je souhaiterai participer dans le futur au développement de nouveaux programmes de coopération entre l’Université de Liège et les pays du Sud dans une perspective de responsabilité sociale et de développement durable.

038-Eme-Nouv-HENG-Samedi-2018-michel-houet---Uliege-1000

S

amedi Heng a effectué un parcours de formation d’ingénieur informatique (2006) au Cambodge. Grâce à une bourse du gouvernement français, il est parti un an en France pour y suivre un master en Réseaux et Télécommunications à l'Institut National Polytechnique de Toulouse. Il débute une carrière d’enseignant à l'Institut de Technologie du Cambodge et travaille en parallèle comme consultant dans différentes entreprises de logiciels et de télécommunication. En 2009, il effectue un stage de recherche au CEMIS (Center in Management Information Systems) à l’UCLouvain grâce à une bourse ARES. Un an plus tard, il est engagé comme assistant à l’UCLouvain.

Analyse des besoins et les méthodes agiles

« J’y ai débuté une thèse sur l’impact de la modélisation des récits utilisateurs (user stories) unifiés sur les méthodes agiles. Il existe plusieurs types de méthodologie de développement de logiciels. Les méthodologies agiles, telles que SCRUM, sont de plus en plus utilisées en entreprise, même en dehors du secteur IT. Ma thèse portait sur l’analyse des besoins d’utilisateurs dans le cadre de ces méthodes et sur la réalisation d’un modèle unifié pour les gabarits (templates) de récits utilisateurs (représentation graphique de l’ensemble des récits utilisateurs, amélioration de la planification itérative dans les méthodes agiles et processus logiciel pour le développement de systèmes agents conduits par les récits utilisateurs). Actuellement, mes recherches portent sur l’adoption des méthodes agiles et l’apport de l’intelligence artificielle et du traitement automatique de la langue naturelle pour analyser les besoins d’utilisateurs et automatiser leur modélisation. Ce sont les deux sujets sur lesquelles j’aimerai travailler dans les prochaines années.»

Enseignement et coopération

 « L’enseignement est très différent en Belgique et au Cambodge. Le niveau d’étude est plus élevé en Europe. Les étudiants belges sont aussi beaucoup plus autonomes.  Les méthodes d’enseignement sont donc très différentes. J’ai eu le temps de m’en rendre compte durant mes années d’assistant en Belgique et maintenant comme académique à HEC Liège. »

Samedi Heng dispense un cours de programmation pour le 2e bac en sciences économiques et de gestion, un cours de business process management pour le 3e bac et des cours d’ "Enterprise Resource Planning (ERP)" pour les masters en ingénieur de gestion, à HEC Liège.

« Je souhaiterai participer dans le futur au développement de nouveaux programmes de coopération entre l’Université de Liège et les pays du Sud dans une perspective de responsabilité sociale et de développement durable. Comme le dit Nelson Mandela, "Education is the most powerful weapon which you can use to change the world." »

Contact

samedi heng

Partagez cette page